By Sylvestre Marcel

Show description

Read or Download Albert Laurendeau. la Vie : Considerations Biologiques PDF

Best biophysics books

Energy from the Biomass: Watt Committee: report number 5

Power from the Biomass: 3rd EC convention (Proceedings of the overseas convention on Biomass Hel in Venice, Italy, 25-29 March 1985)

Enzybiotics: Antibiotic Enzymes as Drugs and Therapeutics

Provides the most recent examine and purposes for a brand new, promising method of struggling with infectious diseasesEnzybiotics is a promising means of struggling with bacterial or fungal infectious illnesses by utilizing viruses or viral-derived lysins. Drawing from the fields of medicinal chemistry, microbiology, genetics, and biochemistry, this booklet provides the country of the technological know-how in enzybiotics learn, totally exploring its rising healing functions.

The Biology of Peatlands (Biology of Habitats)

The Biology of Peatlands offers a finished evaluate of peatland ecosystems. insurance is foreign even supposing there's a specialise in boreal and north temperate peatlands. As a good as completely referencing the most recent study, the authors disclose a wealthy older literature the place a massive repository of ordinary heritage has collected.

Additional resources for Albert Laurendeau. la Vie : Considerations Biologiques

Sample text

Voyons ce qui se passe, par exemple, dans une solution de chlorure de sodium bouillante que nous laissons refroidir, ou froide que nous laissons évaporer lentement. Personne n’ignore qu’il se forme alors des cristaux. Qu’est-ce qu’un cristal ? C’est la réunion régulière, déterminée, des molécules d’un corps, formant des figures géométriques, toujours les mêmes, dans les mêmes conditions. Il est évident qu’alors, les molécules agissent avec intelligence et discernement. S’il n’y avait pas dans chacune des molécules du cristal le mouvement, la volonté et le consensus, __ toutes choses à l’état latent et quelque peu obscur sans doute, __ comment pourraient-elles former des multitudes de composés, d’organismes en quelque sorte, toujours semblables, dans les mêmes conditions ?

Lorsque la Terre était à l’état incandescent, la vie n’était pas réalisable, de même qu’elle est impossible dans les espaces intersidéraux, à cause des basses températures qui y existent. La vie a donc pris nécessairement naissance sur la Terre, dès que les conditions suffisantes au développement de ce phénomène se sont trouvées réalisées ; __ de même qu’elle existe probablement sur d’autres astres où les conditions sont à peu près analogues aux nôtres ; __ et le mouvement continu de la matière dans l’univers, dans le cours des millions et des millions de siècles qui nous ont précédés, est la cause efficiente et fortuite, par la force qui est en elle, de l’état de choses actuel, y compris le phénomène vie.

L’autorité ? Non. La liberté ? Oui. La liberté qui respecte les opinions droites et sincères, la liberté qui permet à la science de dessiller les yeux des ignorants, la liberté qui est à la base de toutes les lumières, la source de tous les progrès dans l’humanité, la liberté qui engendre l’évidence. Quand je dis liberté, je ne dis pas licence ; je sais en quoi consiste la licence, de même que la liberté. D’avance, je réponds que la liberté que je réclame pour la science n’est pas la licence : je demande simplement la liberté de dire comment je comprends la vie et comment je l’explique.

Download PDF sample

Rated 4.07 of 5 – based on 15 votes